eco-bio.bdv.fr BDV.fr

Projet en cours > La forêt sèche en Nouvelle-Calédonie

Restauration des forêts sèches de Montravel et du Ouen-Toro.

Menacée par les feux, par le défrichement pour l'agriculture ou l'urbanisation, ainsi que par les espèces envahissantes (cerf, cochon, rats, fourmi électrique, faux-mimosa, passiflore, ...), cette forêt abrite encore une faune variée d'oiseaux, de reptiles, de mollusques et d'insectes et aussi une flore très riche. On peut en effet y admirer plus de 450 espèces de plantes natives dont 260 endémiques à la Nouvelle-Calédonie et une cinquantaine qui ne pousse que dans ces fragments de forêts. Sa richesse, son endémisme et ses menaces l'ont fait classer par le WWF parmi les 238 écorégions de la planète à préserver en priorité !

WWF Depuis 2001, le WWF s'est engagé aux côtés de 9 partenaires, dont BDV.fr, pour développer le 1er programme de conservation à l'échelle d'un écosystème entier sur ce Hotspot de la Biodiversité mondiale, le Programme de Conservation des Forêts sèches de Nouvelle Calédonie.

Projet ambitieux, il a pour but de comprendre, sauver, restaurer et faire connaître les dernières forêts de cet écosystème unique au monde.

Panorama du parc Ouen-Toro

Le succès du travail réalisé depuis 2001 se traduit par :

  • L'inventaire spatialisé de toutes les forêts sèches reliques de Nouvelle-Calédonie ;
  • La mise en protection (clôture anti-cerfs & bétails, pare-feux, etc) de nombreux sites de forêt sèche en provinces nord et sud ;
  • La maîtrise de la production de plus d'une quarantaine d'espèces d'arbres et d'arbustes de forêt sèche ;
  • une série de chantiers de restauration active des forêts sèches dans le nord et le sud de la Nouvelle-Calédonie assurant un savoir-faire sur ces chantiers pilotes ;
  • Une reconnaissance de ce patrimoine naturel exceptionnel par l'ensemble de la population calédonienne.

Plan du site | Crédits | Contact | © BDV.fr 2008